auto-biographie d’une auto-entreprise artisanale …

 

Animateur de profession aux quatre coins de France et d’Europe pendant 10 ans, voyageur en Amérique Latine et en Asie du Sud-Est pendant 2 ans, promouvoir les jeux traditionnels du Monde et créer les miens est peu à peu devenu une évidence.

Avec les enfants, les ados, les adultes, les populations locales ou des voyageurs de tous horizons croisés en chemin, jouer faisait déjà partie de mon quotidien bien avant que A Toi De Jouhet !  ne voit officiellement le jour en novembre 2014.

Pendant ces années où j’ai eu l’occasion de découvrir et de faire découvrir tant de jeux, l’idée de créer cette entreprise a eu tout le temps faire son petit bonhomme de chemin. Mais c’est véritablement au cours d’un voyage en mode sac à dos, pendant une année entière en Amérique du Sud, qu’une petite graine allait se former dans un coin de mon esprit …

 

mes premiers pas en Amérique du Sud, quelque part en Patagonie Argentine …

 

De par mes expériences d’animateur,  je connaissais déjà l’aspect fédérateur du jeu entre les âges, les sexes et les origines diverses et variées représentées en France. Mais l’observer pour la première fois sur un autre continent – avec des jeux d’Europe que j’avais pris soin d’emmener dans mes bagages ou en découvrant des jeux locaux – et dans une autre langue et une autre culture que la mienne, ça m’apparut tellement superbe et magique …

 

Korsar au Chili, Pikomino bricolé par mes soins et jeu de dés sur un échiquier en Bolivie …

 

Car passé les inévitables (et délicieuses !) péripéties qu’apprendre des règles entre locuteurs de langues différentes procure, l’expression « faire tomber les barrières culturelles » prend vite tout son sens autour d’un jeu. Pas de doute possible : je comprends qu’au même titre que les autres arts, les sports ou la gastronomie … le jeu est un langage universel.

La Bolivie allait apporter une pièce supplémentaire au puzzle. A mesure que mes progrès en espagnol et mon amour pour l’Amérique du Sud grandissait, je commençais à y fréquenter des jeunes gens extraordinairement doués de leurs mains qui s’approprient des petits bouts de trottoir (en toute illégalité !) pour y vendre leur production : les artisans Sud-Américains.

 

mes « companeros » de l’époque, artisans et voyageurs : Sergio d’Argentine et Gabriel du Vénézuela …

 

L’occasion était trop belle de pouvoir voyager avec ces vrais hommes et femmes libres et d’apprendre à leur contact à faire moi aussi quelque chose de mes mains. Et comme il n’était pas question de marcher sur leurs plates-bandes en confectionnant les traditionnels bijoux du cru … mon idée à moi était toute trouvée : une petite liste de jeux réalisables avec les moyens du bord et un passage dans une charpenterie plus tard, je devins à mon tour artisan ambulant.

 

mes premiers jeux (Awalés, Quarto, Fruto …) et mon premier stand, aux côtés de ceux de Pablo d’Uruguay et d’Anaïs d’Argentine …

 

Des progrès linguistiques fulgurants, la découverte de nouveaux jeux et un savoir-faire qui augmentait chaque jour … cette expérience de quelques mois fût évidement aussi magnifique qu’inoubliable. Voyages, jeux et artisanat : les trois piliers du futur édifice A Toi De Jouhet ! étaient scellés.

C’est de retour en Europe, avec quelques invendus que je souhaitais conserver en souvenir, que la petite graine rapportée d’Amérique du Sud allait germer …

Je repris mes fonctions d’animateur de classes de découverte et de séjour de vacances pour renflouer mes poches vides. Au cours des veillées avec les jeunes, puis des soirées entre adultes après leur couché, contant quelques anecdotes autour de mes jeux rescapés « made in Bolivia » je pris véritablement conscience du potentiel attractif généré par mon aventure outre-atlantique.

L’envie grandissante de faire une pause sur le travail social et de créer mon entreprise, conjuguées à de nouveaux voyages à Cuba (où entre autres, le domino est roi ! ) et en Asie du Sud-Est (où les jeux traditionnels sont aussi légion !) firent le reste.

 

parties de Dominos, absolument incontournables pour un joueur à Cuba …

 

Dames Chinoises avec une amie Japonaise en Thaïlande (!), Carrom en Malaisie …

 

Il ne me restait plus qu’à me consacrer pleinement à ce projet devenu si évident au fil du temps, et à le baptiser pour officialiser son acte de naissance. Facile : résident entre 2 voyages sur la petite commune de Jouhet (504 habitants, sans compter les moutons) dans le département de la Vienne … le nom lui aussi était un évidence !

 

une entreprise était officiellement née, il lui fallait bien un petit logo …

.

Au fil des années, je vais affiner mon savoir-faire, étoffer ma gamme de jeux, développer ce site … et m’installer sur lIle d’Oléron, en particulier sur le site de La Baudissière